La seule façon de te parler

CathyYtak

  • Auteur : Cathy Ytak
  • Poche : 128 pages
  • Éditeur : Nathan (17 juin 2015)
  • Collection : Nathan poche 10-12 ans
  • Achetez votre exemplaire sur le site Place des Libraires

 

Résumé :

« Nine est en cinquième et déteste l’école. Tous les matins, elle a mal au ventre rien que d’y penser. Sauf quand elle sait qu’Ulysse sera là. Ulysse, c’est le nouveau pion, carrément jeune, carrément beau. D’accord, il est plus âgé, mais peut-être qu’il pourrait l’attendre quelques années ? Si quelqu’un pouvait aider Nine à lui parler… Pourquoi pas Noah, le frère d’Ulysse, qui est collégien aussi ? Oui, c’est la solution ! Seulement voilà, Noah, pour lui parler, ce n’est pas si simple : il est sourd ! »

Mon avis:

Ce roman m’a attiré dès que j’ai lu le résumé. Il m’a convaincu bien avant que je referme le livre pour de bon.

Le début est un peu long à se mettre en place. Nine est une enfant très angoissée par le collège, on ressent bien son mal-être. De fait, nous sommes également angoissés. On se rend bien compte de ce que certains enfants endurent durant ces années compliquées du collège. On se cherche, on ne sait pas qui l’on est et malgré tout, il faut faire bonne figure, être sociable, faire genre « tout va bien » et savoir ce que l’on veut faire dans la vie !
Et lorsque quelque-chose nous intéresse, nous devons nous battre pour l’obtenir. Sans trop compter sur l’aide des adultes qui, eux, veulent façonner notre vie comme ils l’entendent…
On ne peut que compatir à l’angoisse de Nine dans ces conditions. La plume de l’auteure est claire et prenante. Légère presque, en dépit du sujet.

Le seul point positif dans le quotidien de Nine, c’est Ulysse. Mais pour se rapprocher de lui, elle n’a d’autres choix que de se rapprocher de Noah, son frère. Je ne vous dirais pas pourquoi elle n’a pas le choix. Il faudra le découvrir par vous-même!
Toujours est-il qu’elle va vite se rendre compte que pour parler à Noah, elle va devoir apprendre à parler la LSF, la langue des signes française.

Un roman qui montre bien la différence, les préjugés et le fait que, malgré tous les nuages qui s’amoncellent dans la vie, on peut s’en sortir.
Une très belle approche de la LSF. Une langue qui, selon moi, devrait se démocratiser dans les établissements scolaires. Ce serait une excellente chose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s